La solidarité

"La solidarité ne se mesure ni en temps, ni en distance, elle n'a pas de frontières, et toute son énergie elle la puise à un seul endroit : le coeur"



Un nouveau partenaire se joint au combat de Monsieur Nez Rouge...

Un nouveau partenaire vient de se joindre à la cause de Monsieur Nez Rouge et je remercie vivement mon ami Stéphane - SG PHOTOGRAPHE qui vient juste de se mettre en auto entreprise, pour sa solidaire collaboration.

Une présentation de Stéphane - SG PHOTOGRAPHE s'impose : "J’ai commencé la photographie à l’âge de 17 ans avec mon premier reflex argentique. Pour moi cela a été une révélation, mais, ma vie professionnelle m’a fait prendre un autre tournant. Néanmoins, j’ai toujours pratiqué la photo grâce à mes activités sportives ou culturelles. Aujourd’hui, je participe a l'illustration d'un magazine mensuel.
Comme beaucoup de photographes, j’ai commencé avec des reflex argentiques, puis, très vite, je suis passé au numérique. Je suis un grand passionné et cette activité me prend beaucoup de temps. C’est pour cela qu’aujourd’hui j’ai créé mon auto entreprise afin de vous faire partager ma passion.
Je vous propose des reportages photos, pour vos différents événements :
mariages, baptêmes, galas, spectacles sportifs ou culturels, ...
Toutes les prises de vues seront traitées par mes soins à l'aide de logiciel de post traitement et de traitement de photos."

Je vous invite à consulter, son site et n'hésitez pas à le contacter si besoin !

Mon cher Stéphane, Monsieur Nez Rouge te remercie par avance pour ton partenariat et ton aide, et ainsi de faire parti des partenaires officiels de Monsieur Nez Rouge, ceci en mon nom et de celui de tous ces tout-petits malades, fragilisés et défavorisés par le sort qui les a frappé !!!  Merci SG PHOTOGRAPHE ! Merci Stéphane !!! Bienvenu dans la grande chaine de solidarité des amis de Monsieur Nez Rouge !

Deux autres partenaires qui ont partagé la cause de Monsieur Nez Rouge...

Monsieur Nez Rouge souhaite remercier au travers de ces quelques lignes qui leurs sont dédiées, deux autres partenaires qui ont partagé sa cause en mai et en juin 2012. L’O.D.E.R. et l’association « Autour de Léonardo ».

ODER
Une publicité était faite et affichée sur le stand de l’ODER (Opération Débarras Entraide Régionale), pour son 48e Marché aux Puces, qui rappelons-le, est la plus grande brocante de charité de l’Ile-de-France réalisée au profit des personnes défavorisées par de nombreux bénévoles que je remercie de tout cœur. Il est d’usage que l’ODER redistribue la recette des ventes faite lors de cette manifestation qui se déroule traditionnellement à l’Ascension, à des associations caritatives, de santé, humanitaires, de solidarité... Je souligne que depuis quelques années, l’ODER n’oublie pas l’association Monsieur Nez Rouge et qu’elle nous adresse une subvention/don afin de venir en aide aux enfants défavorisés et fragilisés.
Association « Autour de Léonardo »*
Plus de 3000 programmes avec une demi-page de publicité consacrée à Monsieur Nez Rouge ont été distribués lors du spectacle "Anne de Montmorency, prince de la Renaissance"  joué tous les dimanches au Château d'Ecouen. Rappelons que ça fait maintenant dix ans que l'association "Autour de Leonardo" nous propose de magnifiques spectacles qui nous transportent au temps de la Renaissance.
Je profite encore une fois de ces quelques lignes pour remercier Monique Potel Deriez, la présidente fondatrice de l'association et toutes les personnes/bénévoles/comédiens-amateurs… qui s’investissent pour nous faire voyager dans le temps « Autour de Léonardo ». J'ai été très touché d'être invité à l'une de leurs représentations, ce qui m'a permis d'être présenté à toute la troupe.
Monsieur Nez Rouge, tous les bénévoles Monsieur Nez Rouge, ainsi que toutes les personnes touchées par ces pathologies rares dites « orphelines » s’unissent ensemble pour remercier tous ceux qui nous viennent en aide, d’une manière ou d’une autre. Un grand MERCI !
*POUR INFO : « Autour de Léonardo » Représentation tous les dimanches de Juin et le dimanche 1er Juillet 2012 – Château d'Ecouen – Prix : 20 € - Enfants de 6 à 12 ans : 12 € (Gratuit pour le troisième enfant) - Gratuit jusqu’à 5 ans – Réservations au 0 953 835 008.
Possibilité de restauration sur place, sur réservation, avant d'assister au spectacle - Parcours – spectacle : 2 séances soit à 13h30, soit à 16h.
En savoir plus : site internet de l'association :
www.autourdeleonardo.org


Visuels : Autour de Léonardo et MNR

Encore un grand MERCI et un big BRAVO à SDPO !!!

Messages de Jean-Claude LE CORNEC - SDPO

Dernier clin d'œil sur la Baie d'Halong à Monsieur Nez Rouge. Je ne peux que vous donner rendez vous sur notre prochaine épreuve "Les Foulées de la Soie" qui se déroulera en Inde. Et rappelle à tous les amis de Mr Nez Rouge qu'ils peuvent participer, soit en marchant, soit en courant à toutes nos épreuves.
Pour en savoir plus : www.sdpo.com

Sport Développement & Performance Organisation - SDPO a inscrit dans sa foulée un principe de solidarité. Les Foulées du Vietnam ont adopté cette année la cause des maladies orphelines.

Pour revivre le reportage de cette deuxième édition.
http://www.sdpo.com/reportage-foulees-du-vietnam2012.html

Le cap des 10000 visiteurs est atteint !

Monsieur Nez Rouge se réjouit d'avoir atteint 10000 visites sur son blog et espère en avoir toujours plus, et atteindre encore plus vite les 10000 autres. Ce blog a été créé depuis plusieurs années pour sensibiliser le plus grand public possible et parler, au travers de multiples actions menées au quotidien, des maladies et des malades ignorés et laissés dans l'ombre. Monsieur Nez Rouge est surtout l'ambassadeur de tous ces petits malades atteints de maladies rares dites "orphelines". N'hésitez pas à en parler autour de vous pour sensibiliser à votre tour vos proches et vos amis sur ces pathologies... qui n'arrivent pas qu'aux autres !!! Encore merci pour votre visite sur le blog de Monsieur Nez Rouge et pour tous vos encouragements. MNR

Monsieur Nez Rouge remercie les participants des Foulées du Vietnam

Monsieur Nez Rouge remercie tous les participants de la 2ème édition des Foulées du Vietnam si bien orchestrées et organisées par SDPO – Sport Développement Performance et Organisation, partenaire officiel, qui nous ont fait partager leur belle aventure, ressentir à chaque étape, à chaque foulée, leurs douleurs, leur fatigue, leurs efforts et leur joie, sous un climat aléatoire et changeant, chaud, humide, moite… Merci aux photographes, qui nous ont fait voyager tout au long de ces épreuves au milieu de paysages somptueux et verdoyants, pendant ces 10 jours au Vietnam, avec un reportage journalier composé de magnifiques photographies.
Un remerciement tout particulier à toutes celles et ceux qui ont souscrits au maillot rouge de Monsieur Nez Rouge et ainsi pu partager et aider avec les 1585 euros récoltés, le combat mené par Monsieur Nez Rouge au quotidien au profit des tout-petits atteints de maladies rares dites « orphelines ». Merci aux heureux porteurs de ce maillot qui a été obtenu par tirage au sort au mois d’avril dont voici les noms :
-         Patricia RICHARD – Marcheuse
-         Sylvie PHAM VAN – Coureuse
-         Jean GALLIO – Marcheur
-         Viviane GAILLAC – Marcheuse
-         Pierre PUECH-SAMSON – Coureur
Un très grand BRAVO à toutes et tous et un grand MERCI à la Famille LE CORNEC – SDPO ! A très bientôt mes amis !
Visuel : SDPO - Texte : MNR

15 mai fin de la 2e édition des Foulées du Vietnam 2012

Baie d’Halong
(Texte et visuel : sdpo)
Un départ très très matinal pour attraper un avion et voici notre équipée revenue à Hanoï. Nous nous dirigeons en car vers la baie d'Halong, et prenons en chemin un petit déjeuner dans une superbe et immense maison intercommunale construite sur de courts et larges pilotis, faite de bois et d'un impressionnant toit de tuiles, sensuellement arrondi tel le dos d'un dragon.
La baie d'Halong se fait un peu désirer : aujourd'hui Le temps n'est pas assez clément pour dormir comme prévu dans les jonques... La sécurité avant tout! Néanmoins nous embarquons l'après midi pour nous perdre au milieu des 1969 incroyables îles vertes et brunes, aux contours déchirés et à la surprenante végétation accrochée à la roche calcaire. C'est un immense privilège de pouvoir admirer sur le pont d'un bateau un des plus beaux sites naturels au monde, même sous un temps nuageux. Nous visitons une grotte, paressons sur une plage, revenons sur les jonques qui nous ramènent au port tandis que le soleil se couche dans ce décor fantastique, tout aussi beau la nuit avec les ombres découpées des îles et les lumières des jonques.
Le soir place à la soirée de clôture de l'epreuve ! Des prix et cadeaux sont remis au trois premiers de toutes les catégories, des seniors aux vieilles pointes, des plus véloces aux marcheurs les plus tranquilles, sur fond de buffet gourmand et de concert de musique vietnamienne...jusqu'à la revisite locale des grands classiques musicaux, générant des danses endiablées !
Monsieur Nez Rouge remercie son partenaire SDPO ainsi que tous les participants de cette 2e édition des Foulées du Vietnam qui en vivant cette belle aventure, ont su associer le sport à une bonne cause, celle d'aider des tout-petits atteints de maladies rares dites "orphelines". Merci et à très bientôt sur d'autres courses ! Guy Dumont alias Monsieur Nez Rouge.

14 mai cinquième course de la 2e édition des Foulées du Vietnam... Suite

Course des Chams
(Texte et visuel : SDPO)
14 km pour les coureurs
9 km pour les marcheurs
Il fait chaud, il fait de plus en plus chaud...ainsi commencent presque chaque matin les foulées du Vietnam.
La course des Chams n'échappe pas à la règle ! Deux dragons blancs jouant les acrobates sur un piédestal motivent les participants avant le départ, puis c'est parti !
4 km de macadam un peu vallonné, avec une tête de peloton raisonnable et groupé. Premier ravitaillement, deux petites bouteilles à saisir et c'est un trail très technique qui commence, les coureurs et marcheurs, durant 8 km vont presque pouvoir trouver allure commune dans les montées pierreuses et chaotiques. Une odeur de pinède et un solide dénivelé qui va ravir les montagnards et les trailers, mais donner du fil à retordre aux moins habitués. Les coureurs alternent marche et course, parfois sous un soleil puissant, parfois sous la faible couverture des arbres, se concentrent sur les pierres camouflées par les herbes, et garderont tous quelques griffures et autres estafilades végétales en souvenir, parfois de belles écorchures également, car la glissade est facile dans les pentes couvertes de menus feuillages et d'aiguilles de pins. Une longue descente chaude s'amorce, demandant beaucoup de précautions et des appuis sûrs. Voilà enfin le ravitaillement tant attendu après 8km en autonomie et nos participants se dirigent vers les ruines de briques et les allées dallées de My Son, un temple Cham hindouiste construit entre le 7eme et le treizième siècle. Malgré l'ombre de la végétation, les corps ressentent la fatigue du parcours dans les deux derniers kilomètres, surtout lorsque quelques marches ou un petit pont viennent pimenter l'aventure ! Encore un ultime effort, la ligne d'arrivée et sa banderole familière apparaissent. La dernière course des foulées du Vietnam est finie. La fatigue s'éloigne, l'ananas et la pastèque nous ressourcent, restent des souvenirs d'étapes aux scénettes quotidiennes, paysages, et terrains aussi merveilleux que variés, et les récits de course :
André (marcheur athlétique) : Cette étape était très intéressante mais technique, une vraie étape de trail ! Je ne suis pas un trailer alors il a fallu que je m'habitue : je suis parti doucement et...j'ai ralenti ! (rires).
Céline et Agnès (coureuses) : C'était la plus belle étape. (Agnès)
Moi je les ai toutes aimées ! J'ai couru, et je me suis arrêtée pour faire des photos, au feeling ! (Céline)
Jérôme (coureur) : C'est une belle étape, on a eu chaud ! J'avoue je n'ai pas tellement regardé ce paysage pour me concentrer sur là o๠je mettais les pieds (sourire). Je retiens surtout l'entraide entre les coureurs. Je finis un peu à plat car je n'ai pas très bien géré les étapes, c'est un sport fait d'humilité !
Paulette (marcheuse) : C'était un parcours très beau, j'ai été surprise par la dernière boucle et ai eu du mal a finir, mais une dame charmante m'a soutenu.
Nezha (coureuse) : j'ai tout aimé, tout est varié ! On a eu les rizières, la rivière des parfums, du sable... et aujourd'hui la montagne ! Je n'y suis pas habituée alors je l'ai fait en randonnée, avec le sac à dos. J'ai pris mon temps et je suis ravie !
Cédric : Super parcours, Magnifique ! Ca nous a changé Complètement. J'ai préfèré cette étape, surtout les 8 km de trail en petits chemins.
Ces efforts méritaient bien une récupération, soit dans la superbe piscine de l'hôtel, ou à la plage, tandis que les courageux ont visité la vieille ville de HoAn.

Un don de Monsieur Nez Rouge à « Enfants et Santé »

Le 12 mai 2012, lors du 1er Salon des Saveurs et Produits du Terroir organisé par le Lions Club « Belle Alliance » de Groslay, Monsieur Nez Rouge est devenu Membre Bienfaiteur, pour l'année 2012, en remettant un don à Jean-Michel LATSCHA, Président d’« Enfants et Santé » de la région Oise-Aisne et (Pianiste de renom). Association qui lutte contre le cancer et la leucémie de l’enfant et qui participe activement à la recherche contre cette maladie, qui chaque année, il faut le savoir, touche 1 enfant sur 440 dont 20% ne survivront pas, soit 1 enfant sur 5… C’est pourquoi Monsieur Nez Rouge, s’est joint à ce combat, pour venir en aide à ces tout-petits malades.
Pour plus ample renseignement : www.enfants-sante.asso.fr
Photo : MNR - Légende : Monsieur Nez Rouge remet un don à Jean-Michel LATSCHA, aux côtés de Victor MADAR, Président fondateur du Lions Club Groslay Belle-Alliance et Claude SAGE, membre du Lions.
 

12 mai quatrième course de la 2e édition des Foulées du Vietnam… Suite

Course de Truch Lam Bach Ma
(Texte et visuel SDPO)
Au programme : 17 km pour les coureurs (suite à la chaleur le parcours initialement de 21 km à été écourté) et 8 km pour les marcheurs.Les coureurs sont parti sur un parcours sablonneux et à faux plats, agréablement protégé par des arbres, puis ils ont suivi un des canaux de la rivière, charmant mais sans végétation protectrice.
À ce moment là rien de mieux pour soulager nos sportifs de la chaleur que le divertissement d'un placide buffle se rafraîchissant dans le canal tout en observant l'insolite procession de nos coureurs et marcheurs !
Retour ensuite vers le même type de piste sablonneuse et plus ombragée. Vers le 9ème km, c'est une route cimentée et bordée de petits villages qui a tonifié les foulées. Dès le 12ème km la route est devenue plus vallonnée, ce qui a ralenti la progression des participants. Encore une brûlante et longue ligne droite le long d'un canal , puis l'arrivée se profile sur un spectaculaire barrage avec beaucoup de spectateurs locaux aux généreux encouragements. Voilà même une adorable petite femme d'une soixantaine d'années, coiffée d'un chapeau conique, toute menue, qui trottine toniquement durant 100 mètres en répétant fermement et inlassablement "-Mau Len!" !!!! (plus vite !).
À l'arrivée chacun raconte sa course, les récits varient :
Monique :
" -je me suis prise dans le pied une racine, je suis tombé, puis déjà  fatiguée par la course d'hier, avec la tête qui commençait à tourner, j'ai pris peur et ai préféré abandonner sur cette étape."
Guy surenchérit :
"-j'ai mis 4 km à me décider, mais savoir gérer une course c'est aussi savoir quand il faut s'arrêter !"
Emmanuel Brouin, second de l'étape :
"- ça a été difficile car les portions de macadam renvoyaient plus de chaleur. Ces foulées offrent des paysages somptueux, mais les étapes sont un peu plus longues que ce que j'ai connu à cause de cette chaleur humide. J'ai rencontré des difficultés sur les parties sablonneuses car j'ai plutôt un profil de routard."
Valérie Quercron, toujours première femme :
"-j'avais de très mauvaises sensations avant la course, mal réveillée, ou peut être le stress d'avant course, mais celle-ci s'est révélée beaucoup plus facile que prévu."
Du côté des marcheurs, Claude Roudet raconte : " -je suis resté auprès de mon épouse parce que c'était dur pour elle, j'étais en dessous de mon rythme habituel, mais même ainsi j'ai eu tout de même des difficultés à finir!"
Rémy Salvi, arrivé premier :
"-comme je suis montagnard, autant je dois forcer sur le plat, autant j'ai l'habitude des côtes, alors ce parcours m'a bien convenu."
Après ces brèves de course, Des barques ont acheminé les participants vers le Temple Truch Lam Bach. Ma. Situé sur une presqu'île, son immense Bouddha contemple de son rocher surélevé un grand lac, sur fond de montagnes verdoyantes et superbement découpées. Un site époustouflant, presque émotionnel, 176 marches tout de même pour accéder au temple, mais cela en valait largement la peine.
L'après-midi fut consacré à la visite du musée Cham, consacrée aux trouvailles archéologiques (consacrées au culte du dieu Siva) de l'ethnie indienne Cham installée dans les plaines centrales du Vietnam des le 2ème siècle, puis à la visite d'un atelier produisant de la soie à Hoi An.

11 mai troisième course de la 2e édition des Foulées du Vietnam... Suite

Course de la Rivière des Parfums
(Texte et visuel SDPO)
15 km pour les coureurs
9 Km pour les marcheurs
Qui dirait qu'une course partant d'un tombeau, celui de Minh Mang, puisse être une joyeuse procession ? Peut être parce que cet empereur au mausolée somptueux fut très apprécié des vietnamiens, mais surtout parce que nos participants sont motivés malgré les températures élevées ! Si la course débute de manière ludique et technique entre les racines d'arbres autour du lac jouxtant le tombeau, très vite le soleil impose sa loi le long de la rivière des parfums. Il va faire chaud, très chaud sur cette étape, jusqu'à 42 degrés au soleil...Plus que les précédentes ! Cela causera quelques défaillances, heureusement sans gravité, qui font perdre notamment à Sylvain Millet son maillot jaune. Emmanuel Brain arrive le premier à la pagode Tien Mu devant sylvain Maillet. La troisième au scratch, Valérie Quercron, grande habituée des ultra, a imposé une allure de métronome devant Nezha Touli et Sylvie Pham Van. Du côté des marcheurs, course difficile également. Claude Maillard devance Claude Roudet et Elisabeth Roudet qui à vécu sa fin de parcours "au mental". Après la course, juste avant le podium à la pagode Tien Mu, des histoires, danses et chants traditionnels ont accueilli coureurs et marcheurs, avec notamment le joli conte dansé du lion et de la licorne qui enfantèrent un dragon.
A suivre...

10 mai deuxième course de la 2e édition des Foulées du Vietnam... Suite

Course des Rizières de Hué
(Texte et visuel SDPO)
13 km pour les coureurs
8 km pour les marcheurs.
La beauté des paysages va crescendo durant ces foulées du Vietnam ! Tout d'abord le matin fut consacré à la visite de la citadelle de Hué, la plus belle du Vietnam, très impressionnante par son immense structure  et par son faste impérial,  et encore plus sublime lorsque la végétation reprend ses droits sur les parties non restaurées
Puis il y eu la course en fin d'après midi, fort heureusement plus roulante et moins caniculaire que l'épreuve d'hier. Le parcours longeait les rizières en pleine période de récolte. Les travailleurs des champs ont presque tous quitté un temps leur labeur pour encourager coureurs et marcheurs à renforts d'éclats de rire et de "-Mau len!" (-Allez!).
Voilà  les participants qui foulent  la paille étalée sur le parcours, passent près de monticules de riz,  croisent un gardien poussant des centaines  de canards blancs sur un cours d'eau. Les  coureurs ont même eu  la surprise de passer au dessus de reliquats de braise, souvenirs d'un brûlis de paille, totalement inoffensifs.... mais mémorables!
Concernant les résultats de l'étape, chez les coureurs  Sylvain Millet conserve le maillot jaune et gagne devant Emmanuel Brain et Sylvain Maillet. Valérie Quercron reste maillot orange  en devançant  Sylvie Pham Van et  Nezha Touli, toutes trois passant l'arrivée fraiches et tout  sourire.
Chez les marcheurs, le couple Roudet, Claude puis Elisabeth, toujours aussi magistrale, gardent leurs maillots bleu et rose devant André Leroy.
A suivre...

10 mai 2012 première course de la 2e édition des Foulées du Vietnam

Course de la minorité Muong
(Texte et visuel SDPO)
Ce matin place aux foulées & enjambées avec la course de la minorité Muong.
Au menu 21 km pour les coureurs, 9 km pour les marcheurs,
La douche revigorante ne fut pas comme prévu après l'arrivée, elle tomba dès le départ pour cette course dans le plus pur esprit trail, et difficile pour les coureurs dès le 12
ème km.
Une belle pluie de Mousson qui n'ôta rien aux visages souriants et aux encouragements des supporters locaux dans les villages Muong, et qui donna au début de course une ambiance de jeux de gamins qui sautent dans de profondes flaques. La pluie ne dura qu'une vingtaine de minutes, et les participants ont fort regretté sa fraîcheur. Deux mots sont sur les lèvres lors de l'arrivée : "chaud" et "difficile". Mais malgré la technicité du parcours, notamment une longue côte à 40% de pente, les rizières très vertes, les traversées de village, les impressionnants buffles couleur terre et les montagnes incroyablement découpées valaient la difficulté de l'épreuve.
Deux Sylvain s'imposent : Sylvain Millet, devant Sylvain Maillet. Le troisième, Emmanuel Brouin s'est compliqué la tâche en ratant une rubalise et se rallongeant le parcours.
Pour les femmes Valerie Quercron endosse le maillot orange de la première femme devant Sylvie Pham Van et Jeannine Gobert
Du côté des marcheurs, si le parcours était moins technique, restait la chaleur qui a quelque peu éprouvé les troupes, Claude Roudet gagne devant Claude Maillat, malgré une moitié de course menée tambour battant par Elisabeth Roudet, terminant au final à la troisième place.
Place à la remise des maillots de couleurs qu'arboreront les têtes de course à la prochaine étape :
Maillot jaune du meilleur coureur : Sylvain Millet
Maillot vert du meilleur sprinter : Edmond Ouvrier-Neyret
Maillot orange de la meilleure coureuse : Valerie Quercron
Maillot bleu du meilleur marcheur : Claude Roudet
Maillot rouge de Monsieur Nez Rouge : Patricia Richard

Les participants ont ensuite eu droit à une délicieuse récupération à la piscine de la ferme du Colvert, avec un repas 100 % produits du jardin et de la ferme sur fond de chants Muong. Les plus audacieux et audacieuses ont expérimenté les danses locales, demandant quelques qualités d'équilibriste… et valant quelques fou-rires.

AUTRES BLOGS MNR

AUTRES BLOGS MNR
Monsieur Nez Rouge. Revue de presse

Entr'Ombres et Lumières